Le PLU-H de la Métropole de Lyon entrera en vigueur le 18 juin 2019 - Le Blog du Foncier

Le PLU-H de la Métropole de Lyon entrera en vigueur le 18 juin 2019

Voté à une large majorité le 13 mai dernier par l’assemblée métropolitaine, le PLU-H propose un projet de développement équilibré pour les 15 prochaines années en préservant les espaces naturels tout en favorisant la production de logements et le développement économique.

 

Après 7 ans de procédures, le PLU-H entrera en vigueur dans quelques jours. Outre l’exercice difficile de fédérer 59 communes autour d’une même feuille de route pour la prochaine décennie, le PLU-H a su proposer un projet de développement ambitieux.

Un objectif de 8500 logements à construire par an a été fixé chaque année dont 4000 en locatif social. Le PLU-H devrait permettre, pour ce faire, une libération plus facile du foncier et a également remis en place le plan 3A qui apporte un coup de pouce aux primo-accédants. Ces mesures devraient contribuer à relancer l’activité des promoteurs et des constructeurs qui peinaient ces dernières années dans l’attente de l’approbation du PLU-H. La Métropole a également annoncé la création d’un Office Foncier Solidaire devrait prendre place dans le paysage lyonnais dès cet automne.

Le développement économique n’est pas en reste avec près de 6840 ha de terrains réservés à cet usage. Les activités artisanales et petites industries trouvent également leur place dans le document puisqu’elles devraient pouvoir plus facilement réintégrer les centres-villes. Les bureaux sont, quant à eux, freinés dans leur développement en cœur de ville.

Michel Le Faou, Vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, du renouvellement urbain, de l’habitat et du cadre de vie, a promis la construction de 1,3 millions de m² de surfaces de plancher sur une vingtaine d’opérations. Pour faciliter la sortie de ces opérations, un travail sur les outils de financement des équipements publics et notamment sur la répartition de la taxe d’aménagement devrait être entrepris dans les prochains mois.

Enfin, les espaces naturels et agricoles n’ont pas été laissés pour compte dans le PLU-H. Des décisions fortes ont été prises avec la préservation de 750 ha de nouveaux espaces protégés, une augmentation de 15% des Espaces Boisées Classés par rapport au PLU précédent ou encore le déclassement d’anciennes zones à urbaniser en zones agricoles ou naturelles comme c’est le cas à Caluire et Cuire ou encore à Décines.

Centre-villes Métropole de Lyon OFS Planification PLU-H PLUI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *