Friches : nouveaux enjeux, nouveaux usages

Zero artificialisation nette, préservation des fonciers agricoles et naturels …le foncier n’est plus un bien consommable, mais une ressource précieuse à utiliser avec discernement. Dans ce contexte, les friches apparaissent plus que jamais comme un véritable levier pour répondre aux besoins en logements, accueillir de nouvelles entreprises, réaliser les équipements nécessaires tout en préservant les espaces naturels et agricoles. Néanmoins toutes les friches ne peuvent pas se transformer en projets urbains soit parce qu’elles sont mal positionnées, parce que leur bilan est trop déficitaire, ou parce…

Mettre fin à la spéculation foncière : une proposition de loi

Le député Jean-Luc Lagleize a déposé le 16 octobre une proposition de loi visant « à réduire le coût du foncier et à augmenter l’offre de…

L’article L. 600-12-1 du Code de l’urbanisme : entre nécessité et reniement

Devant la situation épineuse dans laquelle se retrouvaient certaines communes dont le document d’urbanisme annulé nécessitait l’application du document antérieur sur les autorisations d’urbanisme, le…

Peut-on atteindre le « zéro artificialisation nette » ?

France Stratégie a publié, le 23 juillet dernier, un rapport qui dresse un état des lieux de la situation et propose des scénarios pour atteindre…

Reconstruire la zone d’activité sur elle-même, la nouvelle priorité ?

L’optimisation du foncier dans les zones d’activités a pendant longtemps été ignorée, l’extension et l’accueil de nouvelles entreprises se faisant essentiellement par extension ou création…

La question foncière, au cœur du SRADDET

Fin 2017, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a démarré l’immense chantier du SRADDET, dans un contexte complexe de fusion des Régions et d’installation d’un nouvel exécutif régional.…

L’EPFL de la Savoie lance un observatoire des friches économiques

Afin de pallier le manque de connaissances sur les friches, l’EPFL de la Savoie a mis en place un observatoire des friches économiques sur l’ensemble…

Du foncier agricole en ville : la ferme urbaine de Grenoble

Une cinquantaine de paniers de fruits et légumes biologiques par an, vendus aux particuliers, sur les marchés ou aux restaurateurs locaux, et bientôt un élevage…