Mieux valoriser les friches agricoles, l'exemple de l'Isère - Le Blog du Foncier

Mieux valoriser les friches agricoles, l’exemple de l’Isère

La Surface Agricole Utile n’a cessé de diminuer sous l’effet de la pression urbaine, du développement de infrastructures, du renforcement de la contrainte environnementale ou tout simplement de la progression des espaces boisés.

Dans ce contexte de forte concurrence entre les usages du foncier, le Département de l’Isère et trois intercommunalités (la Matheysine, le Triève et le Gresivaudran) ont confié à la Safer un repérage des friches agricoles afin d’identifier celles qui pourraient être rendues à l’agriculture en raison de leur valeur agronomiquee.

La méthode utilisée par la Safer et la chambre d’agriculture de l’Isère a été relativement simple.

Elle a d’abord consisté à éliminer toutes les surfaces ayant déjà une vocation affirmée : les surfaces urbaines, les infrastructures, les carrières mais aussi les surfaces agricoles déclarées à la PAC, les vignobles, les parcelles avec un bail Safer, les zonages environnementaux, les forêts publiques et privées…. En Matheysine, l’application de ce premier tamis a ainsi permis d’identifier plus de 11 000 ha de friches agricoles !

Un deuxième filtre a ensuite été appliqué à ces friches pour repérer les fonciers à valeur agronomique, pouvant venir conforter les exploitations en place ou permettre de nouvelles installations. Pour les fonciers peu propices à l’agriculture, des investigations complémentaires ont été engagées afin de mesurer leur intérêt pour du boisement ou pour accueillir des mesures compensatoires.

Enfin, les partenaires ont mis en place un plan d’actions pour la mobilisation différenciée de ces parcelles : une veille foncière via les DIA Safer, l’actionnement de la procédure « Bien Sans Maitres », la réalisation d’une animation foncière spécifique avec un démarchage des propriétaires.

Cette méthode mériterait d’être dupliquée sur d’autres territoires !

Pour plus d’information, contacter Nicolas Agresti, directeur du service départemental de l’Isère, SAFER AURA 

Agriculture agronomie Compensation environnement friches